Tango Sumo a été créée en mars 2002
par Olivier Germser.
Danses martiales, scénographies surprenantes, chorégraphies dont les influences du théatre,
du cirque et de la musique sont omniprésentes,
la danse de Tango Sumo fait appel à des artistes complets.
L’originalité de cette compagnie de danse
réside dans le fait qu’elle fut composée uniquement d’hommes jusqu'en 2OO6.
 
 
 

“Mille et un piétons tracent d'invisibles arabesques sans le savoir.
L'espace urbain est un creuset, inépuisable trésor de ressource pour nos créations,
le plus grand théâtre du monde...
Dansons dessus !
À la rencontre de ses espaces possibles et en puisant au cœur même des cultures qui s'y côtoient, le geste s'invente et s'inscrit sur le pavé comme un graphe éphémère, tracé dans l'instant, gardé au fond des yeux.
Drôle, tendre ou féroce la danse débarque dans la rue !
Mille et un piétons s'en retournent chez eux
en traçant d'invisibles arabesques,
mais quelques-uns le savent… ”


Comment ?
Ce n'est pas léger, c'est plutôt taillé dans l'épaisseur. C'est souvent rapide, ça s'appuie dans le sol, ça vient du tréfonds.
Des pieds qui battent le bitume et inventent aux corps à corps, dans le dépassement, un geste cru et puissant. A la source même de la danse, comme un exutoire, le Groupe Tango sumo explore « l'hyperphysicalité ».